Bienvenue sur le site du Cercle Nautique                                      de  Melun

4 équipages séniors disputaient ce WE les Championnats de France à Libourne

 

Les « France » séniors, c’est dur. Au-delà de la valeur intrinsèque de chaque rameur et équipage, cela nécessite aussi pas mal d’expérience ce que n’avaient pas tous les jeunes melunais

 

Malgré cette inexpérience les résultats sont ou très bons ou très encourageants

Tous ont atteint au moins les demi-finales :

  • Wiliam HOARAU et Romain ENGEL (seulement 19 ans chacun) avec leur barreuse Léa COPIN ont échoué en demi-finale mais réalisent une bonne finale B, en terminant 4ème, soit 10ème au général
  • Antoine FARGES (17 ans) et Maxence PECQUENARD (18 ans) sont venus dans la cour des grands et ont passé le cap des éliminatoires en 2 de couple poids léger. 4ème de la finale C, soit 16ème au général, ce championnat avec les séniors leur aura donné de l’expérience grâce à 3 belles courses, pleines et engagées
  • En 4 de couple séniors, Sigmund VERSTRAETE, Gislain BOHRER, Martin LOEILLOT-MATTEI et François MAURY sont parfaitement entrés dans ce championnat et ont franchi en vainqueurs les premières marches (séries et demi-finale). La finale A ouvrait de vrais espoirs mais le rythme imposé par leurs adversaires les laissait à la 6ème place, grosse performance eu égard au contexte et surtout porteuse d’avenir
  • En 2 de couple séniores, Virginie LIOT et Léa PARODI ont elles aussi passé en 1ère place série et demi-finale. Elles s’engagèrent avec autorité dans la finale A dès le départ. Si les 2 premiers bateaux composés d’internationales étaient probablement intouchables cette fois-là, elles ne relâchèrent jamais la pression sur leurs poursuivantes et furent récompensées d’une balle médaille de bronze, premier podium national pour toutes les deux en séniors toutes catégories

 

Il y avait aussi la régate de sélection des juniors pour la Coupe d’Europe de la Jeunesse (Cork – Irlande – 27 au 29 juillet). Carton plein pour Maxime VICOT et Pierre MINNITI qui remportent leurs deux courses en 4 sans barreur avec 2 rameurs d’Annecy. Déception pour Maximilien JANICKE, en 2 de couple avec un rameur de Sète, avec une 6ème place bien loin son potentiel. La sélection sera connue en fin de semaine

 

Enfin ces championnats auront vu la mise à l’eau du 4 sans barreur transformable en 4 de couple, résultat de l’opération de financement participatif et du mécénat avec la Société des Eaux de Melun.

 

Baptême plus que réussi avec la victoire des juniors et la finale A des séniors !

Régate de Masse :

 

Nos 15 équipages, quand bien même les résultats sont disparates se sont très bien comportés

On attendait impatiemment la première sortie du 8 junior (Maxence Pécquenard – Maxime Vicot – Pierre Minniti – Maximilien Janicke – Victor Spehar – Tanguy Savidan – Pierre Etienne Perrisseau – Hugo Torrijos, barreuse Adèle) Dekker). Première réussie avec une intéressante victoire qui montre le potentiel. Le bateau est lancé vers son objectif mais tous savent qu’il y a encore du travail à accomplir pour l’atteindre

Sur le podium :

  • 2 de couple séniore (Virginie Liot – Léa Parodi) : 2ème
  • 4 de couple sénior (Sigmund Verstraete – Gislain Bohrer – François Maury – Martin Loeillot) : 2ème
  • 2 avec barreur sénior (Wiliam Hoarau – Romain Engel, barreuse Adèle Dekker) : 2ème
  • 4 avec barreur J16 H (Antoine Farges – Maximilien Janicke – Maxence Pécquenard – Pierre Etienne Perrisseau, barreuse Adèle Dekker) : 2ème

 

En finale A ou B :

  • 4 avec barreur J16 H (Maxime Vicot – Pierre Minniti – Victor Spehar – Hugo Torrijos, barreuse Marine Amiot) : 4ème
  • 4 sans barreur sénior (Gislain Bohrer – Martin Loeillot – Sigmund Verstraete – François Maury
  • 2 sans barreuse J16 F (Léa Copin – Clémence Terrasse) : 14ème
  • 2 sans barreur J16 H (Killiam Conde – Vincent Leteinturier) : 10ème

Et aussi :

  • 2 de couple J16 F (Léa Copin – Clémence Terrasse) : 25ème
  • 2 de couple J16 F (Eloïse Langlais – Carla Soave) : 29ème
  • 2 de couple J16 H (Killiam Conde – Vincent Leteinturier) : 22ème
  • 2 de couple sénior (Romain Engel – Wiliam Hoarau) : 25ème
  • Skiff J16 H (Léo Caron) : 30ème
  • 4 de couple J14 H (Cyprien Nicolas – Léonard Caraman – Andry Sykyrynskyy – Louis Blanc, barreur Adrien Martel) : 48ème

 Championnats de France bateaux courts à Cazaubon 

 

Tout se présentait bien puisque 10 melunais avaient cette gagner le précieux ticket pour participer à l’épreuve phare de la saison qui en plus d’attribuer les titres de champions de France dans les bateaux courts (skiff et deux sans barreur) détermine les collectifs équipe de France junior et sénior.

 

Comme toujours les courses furent très disputées et la bascule entre réussite et échec peut être rapide et brutale. Les melunais l’auront vécu

  • 2 sans barreur sénior : Gislain BOHRER et Martin LOEILLOT-MATTEI, 25ème du contre la montre (c.l.m.) s’arrêtent après le contre la montre (24 qualifiés)
  • Skiff sénior : Sigmund VERSTRAETE a bien débuté (13ème du c.l.m.) mais a un peu coincé en série. Il sort par le haut de ce championnat en remportant la finale D (19ème au général). Mieux était à sa portée
  • Skiff séniore : Virginie LIOT, pour sa première année séniore, se qualifie dans le tableau final de 18, et finit 15ème à l’issue de la finale C.
  • Skiff séniore poids léger : Léa PARODI, bien rentrée dans la compétition (5ème du c.l.m.) bute encore aux portes de la finale A pour finir 8ème (2ème de la finale B)
  • Deux sans barreur junior :
  • Antoine FARGES, associé à un rameur de l’ACBB a lui aussi bien débuté (14ème du c.l.m.) mais a été un peu juste en série. Il sort par le haut du championnat en terminant 2ème la finale D (20ème au général). L’expérience lui sera utile pour l’an prochain.
  • Maxence PECQUENARD et Maximilien JANICKE visaient haut à juste titre. Après une entrée timorée (21ème du c.l.m.) ils ont abordé les séries avec détermination. Mais une erreur de direction en fin de parcours les fit empiéter dans la ligne d’eau voisine et leur qualification pour les demi-finales d’abord validée par l’arbitre de parcours fut ensuite invalidée suite à réclamation. Si la règle fut appliquée plus que strictement, l’esprit fut oublié puisque les melunais étaient bien devant. Mais tout s’arrêtait là pour eux.
  • Maxime VICOT (17 ans) et Pierre MINNITI (16 ans), champions de France l’an passé en 4 avec barreur, découvraient tous les deux l’épreuve. Allant crescendo au fil des courses (9ème du c.l.m., 3ème en série) seules les portes de la finale A se fermaient. Mais  leur détermination les conduisait à la 2ème place de la finale B (8ème au général), une vraie grosse performance eu égard à leur âge et leur inexpérience. Ils ont déjà donné RDV pour l’an prochain

Réussite ou échec, nul doute que les melunais sauront rebondir, les objectifs étant encore nombreux cette saison, avec notamment la Coupe de France des régions (28/29 avril), puisque plusieurs sont sélectionnés en équipe d’Ile de France.

LE CERCLE NAUTIQUE DE MELUN EST AUSSI SUR LES RESEAUX SOCIAUX

 

N'hésitez pas à liker et partager!

Nos Partenaires


Appel

Email

Plan d'accès